« octobre 2008 | Accueil | décembre 2008 »

novembre 2008

Spam financier à la hausse

Depuis le début de la crise, PandaLabs a observé une augmentation de 10% du spam financier. Ces messages, généralement en anglais, promettent par exemple des crédits faciles ou des astuces pour éviter la saisie. Via ces fausses offres, les pirates cherchent à exploiter les difficultés et les peurs des consommateurs pour infecter les ordinateurs avec des virus, obtenir des données confidentielles, …

La plus grande prudence est donc de mise face à ce type de messages non sollicités dont voici un exemple :

Spam financier

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

[+Infos]

L’impact de la crise boursière sur le nombre de malware

Le laboratoire antivirus PandaLabs nous avait révélé une étonnante corrélation entre la hausse du nombre de codes malveillants et la chute des cours de la bourse. En voici une illustration :

Malwares et bourse

→ Lire notre communiqué

Obama-spam : un exemple

Nous vous avons alerté dernièrement sur les menaces exploitant le thème de l'élection de Barack Obama pour se propager. L'intérêt porté au nouveau président américain est également utilisé dans le spam publicitaire. En voici un exemple :

Spam Obama

En ouvrant le message, l'utilisateur a la surprise de découvrir, non pas le premier discours d'Obama à la nation comme l'objet le prétendait, mais une publicité pour un produit d'une toute autre nature :

Spam Obama

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Conseil : pour qu'Obama ne rime pas avec Viagra, n'ouvrez pas les messages provenant de sources inconnues. 

L’élection d’Obama, un thème porteur de virus

Victoire d'Obama
« Oui nous pouvons… infecter votre PC ! », disent les pirates. Peu après la proclamation des résultats des élections américaines, les cybercriminels ont commencé à distribuer des virus et autres malwares dans des messages de spam exploitant le thème de la victoire de Barack Obama.

PandaLabs met en garde les internautes contre cette menace et en présente deux exemples : le cheval de Troie bancaire Banker.LLN & le ver Asniffer.F. Le premier se propage dans un email qui prétend provenir d’un journal en ligne et propose de télécharger une vidéo du président nouvellement élu : BarackObama.exe. En cliquant dessus, les utilisateurs installent le code malveillant sur leur PC. Celui-ci modifie le fichier hosts de l’ordinateur pour rediriger les connexions aux sites bancaires vers des sites pirates conçus pour dérober leurs identifiants. Quant à lui, le ver Asniffer.F se diffuse via un email proposant un lien vers une prétendue vidéo du président Obama sur un faux site gouvernemental. L'utilisateur est alors invité à télécharger une supposée mise à jour d'Adobe pour visionner la vidéo, il s'agit en fait du code malveillant qui va ensuite espionner l'activité de l'internaute.
Trojan Banker.LLN

Attention donc aux messages sur l'élection américaine, même s'ils semblent provenir de journaux et sites d'actualité légitimes. Ne cliquez pas sur les liens et n'ouvrez pas les fichiers en pièce jointe. Pour plus de sécurité, entrez manuellement dans votre navigateur l’adresse de votre site d’information favori plutôt que de cliquer sur les liens de ce type d'emails. Ces messages en plus d’être non sollicités peuvent également mettre en danger vos données.

Spam en entreprise : 92% des emails

[antispam]
Moins de 6% des emails reçus par les entreprises sont des courriers légitimes. 1,43% sont infectés par des virus et autres malwares et 91,77% sont du spam. Tels sont quelques unes des données révélées dans le dernier rapport trimestriel de Panda Security et Commtouch sur les menaces ciblant la messagerie.

Ces chiffres, inquiétants, ont été obtenus à partir d’un échantillon de plus de 1,23 milliards d’emails analysés par TrustLayer Mail, le service de sécurité administrée de la messagerie de Panda Security. Le mois d’août a connu un pic du nombre de messages indésirables : le spam représentait alors 93% des emails analysés par Panda Security. Le spam, une nuisance qui a un coût : Nucleus Research l’estime à 712$ par salarié et par an.

[Plus d'informations]
[Télécharger le rapport]

20 ans d'innovation

  • Intelligence Collective

    Panda Security est le premier éditeur de solutions de sécurité à avoir exploité le potentiel du cloud computing avec le lancement de la technologie d'Intelligence Collective Antimalware. Ce modèle de sécurité novateur analyse et classe automatiquement les milliers de nouveaux virus et autres codes malveillants qui apparaissent chaque jour.

    Protection maximale
    Impact minimal

    Notre clientèle de particuliers et professionnels a ainsi la garantie de bénéficier de la plus efficace des protections contre les menaces Internet, avec un impact minimal sur les performances des ordinateurs. Les produits Panda sont disponibles en plus de 20 langues et commercialisés à des millions d’utilisateurs de 195 pays.

Flux

RSS